Archive de

Ceci n’est pas un disques des Cure, ni des Smith, ni de Joy Division.

Il y a peu j’ai vu passer un twitt de Yann Lebout (garçon intéressant, il parle peu mais parle bien, tout le contraire de moi) qui s’interrogeait rhétoriquement sur la similarité entre The Drums et The Cure. Etant moi-même assez friand de l’oeuvre des décoiffés en noir, j’ai tiqué et il me fallait écouter ce premier album des Drums dont beaucoup disent qu’il est bien parti pour être disque de l’année. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi « disque de l’année » c’est péjoratif. Ce n’est pas dans mes habitudes de parler de ce qui ne me plait pas, mais je vais faire une exception, tiens… Lire la suite

Allez dire aux femmes qu’on s’en va

Si j’annonce un side-project mené par des quinquagénaires qui se séparent du calme de leur musique habituelle pour faire du rock garage bien gras, que les chansons sont écrites pour la guitare mais par un chanteur qui a toujours délaissé cet instrument, que l’album a été enregistré en quatre jours, ça vous fait peur ? Y’a de quoi, tous les ingrédients sont réunis pour générer un bon gros disque pour papy-hasbeen qui veut jouer au jeunot. Sauf qu’ici l’idée vient d’un certain Nick Cave. Lire la suite